jeudi 28 août 2014

Hema : le Mascara Eyeliner orange ! A fuir ou à kiffer ?

Ouais parce que y avait aussi bleu, mais bleu c'était un peu trop facile non ?

Si je reprends depuis le début, j'ai mis les pieds dans un Hema pour la première fois il y a quelques semaines.

Hema, mais si tu connais ! Ou alors si tu connais pas, c'est une enseigne hollandaise qui a débarqué en France, avec des boutiques qui regorgent de produits divers et variés, allant du biscuit au chaussettes pour bébé, du puzzle en bois au nappe en papier, du cadre photo au maquillage, en passant par les accessoires cheveux, pour téléphones, de la vaisselle et j'en passe, à des prix tout à fait correct, voir tout petit.
Donc ça y est tu sais, moi ça m'a carrément fait penser à Gifi mais en plus cool, plus raffiné.
Ah et pis si t'en as par par chez toi, le site internet est juste <là>

J'ai trouvé des trucs sympas (hors maquillage) comme les boîtes de gommettes en mousse à 2€.
Pour les petits bouts c'est hyper pratique, ils adorent ça en plus et en principe ça coûte 2 bras et demi, ainsi que des tas de petites bricoles totalement futiles et pas indispensables.

Mais j'ai surtout trouvé ça


Le Mascara Eyeliner orange.
Quand je l'ai swatché, j'ai fait : "Ouuu mais t'es pas vilain toi, tu vas venir avec moi." Intérieurement of course.


Ce petit truc coûte 4.50€, c'est pas si cher que ça mais vu la couleur, il doit peut-être être encore trop cher pour certaines :P

Mais moi je le voyais très bien en liner ce orange pétard et je vais te le prouver plus bas car en attendant, je vais te montrer que tu peux aussi t'en servir de mascara, puisque c'est un 2 en 1.


C'est pas pour me la péter celle-là, c'est juste la seule que j'ai réussi à prendre de potable sans avoir ce foutu soleil pour me pourrir la luminosité ! Alors on fait avec, comme ça tu te rends quand même compte du rendu :D

Alors en tant que mascara, si je parle d’application, je te dirai que c'est pas pratique du tout voir pas possible surtout !
Il n'y a pas de brosse "classique" dans cet engin, mais juste un applicateur qui te servira à colorer tes cils.
En d'autres circonstances il est tout à fait possible de poser la couleur avec, là non.
C'est pas possible de le faire directement avec lui car tu va être gêner par le pinceau liner qui se trouve au bout de l'applicateur...ou alors tu te barbouilleras les ailes du nez en même temps ^^
Je me suis servie d'une brosse que j'ai récupéré d'un mascara terminé, je l'ai trempée dans le tube et le tour était joué !
Le mascara n'apporte aucun volume ni longueur au cils, il n'est là que pour les colorer, j'ai donc mis une couche de noir avant pour avoir le volume, puis j'ai appliqué le mascara orange.

Bon ça casse pas trois patte à un canard mais c'est plutôt fun et pas totalement importable (enfin pour moi toujours), il ne s’effrite pas dans la journée et se démaquille très bien.
En version mascara c'est pas mal donc.

Mais là où je le préfère et où je suis plus que ravie d'avoir débourser 4.50€, c'est en liner !


Je porte les fards Blanc type, Ablaze, Paradisco pour les indispensables dans ce make-up et au ras de cil et muqueuse le superbe et original Glide on pencil (encore un oui !) "Desperation" !




Le rouge à lèvres, c'est le Rouge Prodige 116 « Coral tulip » de Clarins

Ah j'adore !!! (totalement improductif comme phrase mais ça fait rien, je le trouve trop beau ce truc !) et je trouve ça pas du tout importable ! Enfin tu me contrediras peut-être ?

Je trouve que ça apporte beaucoup de peps au make-up sans le rendre ultra bariolé coloré, mais ça c'est mon goût à moi :D

Alors, je n'arrive pas plus à me servir du pinceau pour tracer le liner que de l'applicateur en version mascara mais je pense que ça attrait plutôt à mes soucis de "quiche du liner" car mon amie qui l'a acheté aussi y arrive...
Mais ça fait rien, je prélève la couleur sur l'applicateur avec mon pinceau habituel et je trace mon trait parfaitement.
La texture est facile à poser, se travaille très bien. Une fois sec, rien ne bouge pour la journée et le soir venu, pas de soucis pour l'enlever !
C'est donc un bon eyeliner, avec une couleur de dingue, un orange vif lumineux trop beau !!! (ah ouais je l'ai déjà dit ça ^^), une couleur que je n'ai jamais vu ailleurs, du moins en version liner !

Si tu veux te le tenter mais que tu le total look que j'ai pu te montrer c'est juste pas possible, tu peux essayer simplement en double-liner, poser au-dessus d'un trait noir ou marron.
Il faut quand même je pense que tu le poses au-dessus d'un autre trait "foncé" pour éviter d'avoir l'air malade car les teintes de ce genre sont connues pour ça...

Il est plus facile qu'il n'y parait de porter un liner orange, en tout cas bien plus pour moi que de le porter en mascara et même si ce n'est pas un produit qui deviendra un indispensable pour moi, je suis bien contente de ma trouvaille, ce qui répond à la question de mon titre ;)

Quand je retournerai chez Hema, j'irai au rayon maquillage c'est sûr car ma première expérience est une réussite !

Et toi tu connais Hema ? Tu as déjà acheté du make-up là-bas ? Et le liner orange, tu fuis ou tu kiffes ?

Des bisous ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !
SHARE:

mardi 26 août 2014

Tahiti, interprétation makeupesque d'un lagon polynésien !

Je manquais ces derniers temps d'inspiration voire même d'envie makeupesque...c'est l'effet des vacances ça !

Un soir sur ma page Facebook, j'ai fait ma malheureuse en quémandant une petite idée parce que j'en avais pas (les vacances ça tue l’inspiration ? Non ça la remplace juste par la bonne grosse flemme).

Bref, quelques minutes plus tard c'est Emilie qui me lance une perche.

Emilie, elle a une passion et c'est pas peu dire pour la Polynésie et m'a donc tout naturellement demandé de m'inspirer de Tahiti pour mon make-up.

Si tu vas jeter un œil sur son blog, tu y trouveras de la bouffe (de la bonne hein), faite avec passion et très largement inspirée de la cuisine gastronomique de la métropole, qu'elle mixe avec des saveurs venues de là-bas ou d'ailleurs pour un mélange surprenant !
Pour le moment un régal pour mes yeux (je dis pour le moment Emilie, parce que j'espère bien goûter un jour hein ??? :D)

Quand j'ai vu ce qu'elle me proposait, je suis partie voir comme je le fais presque toujours Google image avec la recherche Tahiti et sans surprise, se sont les plages, les lagons et les couleurs magnifiques de l'eau qui sont apparus en premier. T'as qu'à essayer tu verras !
M'en fallait pas plus pour me dire que demain matin, ce serait dégradé de bleu façon lagon de Tahiti sur mes yeux !


Alors Emilie, je te dis un grand Merci parce que je me suis régalée à réaliser ce maquillage et j'ai encore plus apprécié de le porter, gros kiff même !


Voilà de quoi je me suis inspirée, ça fait quand même vachement envie...je comprends qu'Emilie en soit dingue !


J'ai utilisé pour le faire pas mal de trucs comme d'hab, mais surtout ça m'a permis de ressortir une palette portant le nom tout désigné de Tahiti !
C'est la marque Cargo qui l'avait sorti, marque que l'on ne trouve plus facilement maintenant, c'est bien dommage car la pigmentation de ses fards est impressionnante !
En plus, elle est pour moi spéciale car c'est la toute première palette flashy que j'ai acheté #instantsouvenir
J'ai posé le fard bleu et le turquoise, histoire de rester dans l'harmonie du lagon tahitien !


J'ai également choisi le "bleu scintillant" d'Yves Rocher que j'ai posé au centre de ma paupière, un joli fard très lumineux.
Ensuite le fard "Aquadisiac" un des plus beaux fards Mac, une petite merveille que j'ai posé au coin interne.
J'avais presque fini mon dégradé de couleur, me restait encore le bleu le plus profond que j'ai choisi en la personne de "Deep truth" de Mac aussi, un magnifique bleu que j'ai posé en ras de cil inférieur.

Puis comme y en avait pas encore assez, j'ai rajouté une touche de liner lagon avec l'eyeliner waterproof pailleté "Turquoise" de Peggy Sage, t'as vu comme il est beau ?
Ces trucs sont des merveilles, j'ai le bleu que je t'ai déjà papoté <ICI> et j'ai acheté le violet avec le turquoise, parce que le violet je le voulais depuis un bail mais qu'il était jamais dispo et le turquoise que je n'avais jamais vu mais que quand je l'ai vu j'ai pas pu le laisser ^^

Et pour finir, je me suis servie de "Retrospeck" de Mac encore pour avoir ma touche sable chaud, que j'ai posé au coin interne et sous le sourcil et le Glide on pencil "Deep end", ben parce que ça coulait de source, ce truc turquoise est juste trop trop beau :D


Mais je t'ai quand même écrit le pas à pas parce que c'est quand même un peu plus clair que mon blabla du dessus ;)

Les yeux 

La base Primer potion « Anti-aging » UD en base sur toute la paupière (aux doigts)
Le Paintpot « Painterly » Mac en base sur la paupière fixe (aux doigts)
L’eyeshadow base « Blanc » Nyx en base sur la paupière mobile (Rt shading brush)
Le fard « Retrospeck » Mac en touche lumière sous le sourcil (séphora21)
Le fard « Malt » Mac du creux jusqu’à la touche lumière (sigmaE40)
Le fard « Cork » Mac en creux (Ecotools boule)
Le fard « Aquadisiac » Mac sur le premier tiers de la paupière mobile (séphora22)
Le fard 92 « Bleu scintillant » Y.Rocher au centre de la paupière (mac239)
Je viens fondre les 2 couleurs pour ne pas avoir de démarcations
Le fard « Bleu » palette Tahiti Cargo sur le dernier tiers que je remonte légèrement dans le creux (mac239)
Le fard « Vert turquoise » palette Tahiti Cargo pour estomper la démarcation entre le fard du centre et celui du dernier tiers (mac239)
Il apporte également un joli reflet au maquillage
Le fluidline « Blacktrack » Mac en liner fin (séphora65)
L’Eyeliner waterproof « Turquoise » Peggy Sage en double liner
Je pose « Retrospeck » au coin interne de l’œil pour apporter de la lumière (Louise Young LY13)
« Malt » en ras de cil inférieur (séphora22)
Le fard « Deep truth » Mac par-dessus (real techniques pixel point)
Glide on pencil “Deep end” Urban Decay en muqueuse inférieure
Le Mascara Star volume Beauty Success (2 couches)


J’ai fait mes sourcils avec le Fluidline Brow "Dirty blonde" (séphora15) et le fard “Corduroy” de Mac (beauty success biseauté n°12)


Pour mon teint, encore rien à signaler de foufou sauf que j'ai utilisé mon chouchou de tous les temps en blush, le "Legendary" de Mac, foutu très beau blush en édition limitée pourrie...


Mon teint 

La Base Multi protection Nars sur tout le visage (aux doigts)
Le Stick correcteur vert Avène Couvrance sur les rougeurs (aux doigts)
Le Vibrancy eyes Mac sous les yeux (aux doigts)
Le Fond de teint Double wear light teinte 3.0 Estée Lauder (mac159)
Le Studio sculpt concealer Mac NW25 sur les imperfections et cernes (RT domed shadow brush)
Les Beiges Chanel teinte 40 sur tout le visage (RT powder blush)
Le Prolongwear bronzeur Mac « Nude on board » Mac EL* (real techniques multi task)
Le blush “Legendary” Mac (ELF complexion brush)
La Poudre matifiante Mac teinte medium dark sur la zone T (mac159)
La Diorskin Nude Tan light teinte 03 « Zenith » Dior en poudre de finition sur tout le visage (RT blush brush)


Sur mes lèvres j’ai posé le Prep and prime Lip Mac et le Joli Rouge Brillant 17 « Watermelon » de Clarins


Ahhh le Joli Rouge de Clarins, toute une histoire ! Il sent bon, a très bon goût, est hyper confortable, lumineux, J'A.D.O.R.E !


Depuis sur ma page Facebook, j'ai eu "en commande", un maquillage rose et bordeaux, un dans les tons vert or et un autre en rose et gris, de quoi me remettre en selle.
La glandouille c'est fini, au moins pour le make-up car pour le reste c'est la fiesta farniente !

J'espère que mon interprétation d'un paysage du bout du monde sur mes yeux t'as plu et si tu as aussi une idée à me proposer, te gênes pas, j'adore ça ;)

Des bisous ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !
SHARE:

dimanche 24 août 2014

Dépoilons-nous le visage ! Mais en douceur avec la Crème dépilatoire apaisante de Klorane

Je pense que j'ai utilisé au court de ma vie (et comme j'imagine beaucoup d'entre nous) la presque totalité des trucs existants pour virer ses foutus poils de mon corps, y compris de mon visage...

Et justement, comme j'ai utilisé des trucs pas adaptés du tout (le rasoir) sur le duvet au-dessus de mes lèvres ou moustache hein (non mais ne me jeter pas des rochers ! J'étais minote et au temps de la préhistoire il y a longtemps, je te rappelle que l'internet n'existait pas donc je ne pouvais pas savoir ce qui pouvait m'arriver (nldr : femme à moustache :D), que la pince à épiler ça faisait atrocement mal (ça ça n'a pas changé d'un iota mais je supporte mieux maintenant...en fait non, mais je souffre en silence ^^) pour la gamine que j'étais et que, comme j'étais justement gamine, tu penses bien qu'acheter de la cire qui n'existait d’ailleurs pas encore sous la forme de bande à froid ou pot à réchauffer au micro-ondes (au putain le micro-onde non plus il existait pas !!! Bon faut que j'arrête de me faire du mal là, j'ai l'impression d'avoir dix mille ans), bref facile à utiliser ce n'était pas possible because je le faisais dans le dos de maman :P


Ce résumé de ma vie pré-adolescente est totalement confus mais si tu le relis 20 fois, tu devrais comprendre ce que je voulais faire passer comme message : je me suis rasée le duvet du dessus de mes lèvres quelques temps et maintenant même si je suis loin de la femme-moustache, mon duvet est un peu trop présent pour que je le laisse là où il est ! #erreurdejeunesse


Donc quand j'ai compris que non vraiment, le rasoir n'était pas mon ami (du moins à cet endroit).

Alors j'ai utilisé la pince à épiler qui outre le fait qu'elle te fasse pleurer, boursoufle et rougit l'endroit où tu l'as utilisée jusqu'au point de pas pouvoir sortir de chez toi pendant 24 h, est la méthode la plus longue jamais imaginée par nos esprit de femme tordue imaginative, elle me donne des boutons car ma peau chiante hyper sensible, ne supporte pas un tel excès d'agressivité (soit l'arrachage de poils)...donc exit aussi la pince à épiler.

Ensuite j'ai tenté la décoloration...là j'ai bien rigolé, en fait non, j'ai bien pleuré car j'ai fini avec un duvet roux...ouais vas-y t'as le droit de te poiler en imaginant le tableau, c'est cadeau...et j'ai rasé tout net la seconde qui a suivi (oui mais là j'avais une sacré bonne foutue excuse de malade pour me raser ! Du duvet roux...quoi).

Puis ça a été le tour de la cire...chaude, froide, liquide, en bande. Chez moi ou en institut.
Même constat que pour la pince à épiler : les boutons partout, tous petits, rouges puis blancs...miam !
Y a quand même une différence avec la pince à épiler, la rapidité d'exécution qui réduit du coup le temps où tu fais "ouille", mais y a rien à faire ma peau à cet endroit ne supporte pas qu'on lui arrache sa fine couverture !

Du coup, j'ai cherché une méthode douce (j'entend par là sans douleur et si possible sans avoir de boutons après) et c'est vers la crème dépilatoire que je me suis tournée.
Pas chère et pratique, c'est pourtant une méthode que j'ai toujours boudée car je trouvais ça trop agressif ! C'est vrai quoi, une crème qui te fait fondre les poils, c'est pas ce qui y a de plus "naturel" je veux dire...
Je suis pas une accro au produits "nature" mais ça c'était un peu trop chimique pour moi !

Mais comme j'avais fait un peu le tour de ce qui était envisageable, je me suis dit que je pouvais toujours essayer avec une crème qui soit "adaptée" au visage et à ma peau sensible.

C'est comme ça que je me suis retrouvée avec la crème dépilatoire apaisante de Klorane, visage et zones sensibles.


Une crème donc, dans un tube plastique contenant 75ml de produit pour un prix d'environ 8€.
Vu que je l'utilise que pour le duvet du des....oh ben on va dire la moustache hein, c'est quand même plus court et puis c'est vrai :D, j'en ai pour une éternité car il en faut peu, très peu.
La crème à une très bonne consistance, elle est assez épaisse pour ne pas couler et suffisamment fluide pour être facile à appliquer, sans déperdition de produit.


Avant la première application et en bonne paranoïaque, j'ai bien testé le produit au creux du coude comme indiqué pour voir si je la supportais.

Pour l'appliquer, j'utilise la spatule qui est fournie avec, très pratique car de petit format (adaptée aux petites zones).
Attention, photo-dossier !
Là je me demande si je fais bien de me prendre en photo dans mon intimité (tu remarqueras quand même que je n'ai démaquillé que le bas de mon visage pour un sursaut de dignité :D )
Sur celle-là je me dis que tant qu'à t'avoir parlé de mon prolapsus, je suis plus à une moustache près
Et là, décision prise de poster ces photos qui au final te montre bien que la crème a une très bonne consistance et que de toute façon, on fait bien toute pareil dans l'intimité de notre salle de bain voir pire !

Je laisse poser comme indiquer sur la notice d'utilisation 4-5 mn pour cette zone.
Ensuite, je retire la crème avec la spatule et je rince beaucoup en gardant bien la bouche fermée^^ puis je sèche.
Et c'est fini. Pas de rougeurs, pas de picotements, pas de boutons et plus de duvet.

Fini oui, mais faut quand même que je te parle de l'odeur...et ben ça pue.
Je peux vraiment pas te dire autre chose ! Pour te dire, je l'ai fait hier soir et mon fils à débarquer devant la porte de la salle de bain (fermée) alors qu'il était au salon en me disant : "Maman, c'est quoi qui pue ?".
Ça te laisse une idée de l'odeur, mais bizarrement, l'avoir juste sous le nez (et c'est pas une expression), c'est quand même pas pire que pour les autres !
C'est clair que ça sent pas bon, mais pour moi c'est gérable (mon fils à un odorat précieux :D) et puis quand j'enlève la crème, on sent plus rien.
M'enfin, maintenant t'es au courant ;)

Voilà comment j'ai fini par trouver un truc qui marche pour me débarrasser de ce foutu duvet (que si j'avais écouté ma maman je n'aurai certainement pas à faire disparaître à grand coup de désintégrateur chimique) ! #bienfaitpourmoij'avaisqu'àécoutermaman

J'aurai préféré pouvoir me débarrasser de mon duvet de façon plus durable et surtout de façon moins chimique !
Avec une épilation à la cire ou à la pince à épiler j'étais tranquille pour le mois et si j'avais pu continuer je me doute qu'il aurait fini par quasi disparaître comme c'est le cas pour mes aisselles par exemple, tandis qu'avec la crème dépilatoire, je dois me tartiner la moustache 2 fois par mois. Bon c'est rien du tout 2 fois par mois, surtout que ça me prend peu de temps, mais avec cette méthode il est sûr que mon duvet ne disparaîtra pas (il n'est par contre pas plus présent à la repousse)...tant pis, moi j'ai plus de boutons et je ne souffre plus.
Ouais, au bout de plusieurs mois d'utilisation, je trouve toujours très bizarre le fait de désintégrer mes poils avec une crème qui les dissout^^, même si je la supporte très bien et qu'elle marche à 100% sur moi !

Me manque encore des trucs à essayer comme l'épilation au fil par exemple...mais franchement non merci ! Parait que ça fait over mal et en plus vu que cette méthode arrache aussi les polis, je vais aussi avoir des boutons ou la lumière pulsée. D'ailleurs est ce qu'on peut faire ça sur cette zone ?
Alors je vais rester avec ma méthode pas naturelle douce qui fait pas mal et qui pue, parce que moi, j'en ai un peu ras le bol d'avoir mal pour essayer de ressembler à une fille sans moustache !

Tu as probablement compris que même si je suis satisfaite de ma trouvaille, que c'est un "bon" produit qui fait très bien son job, si jamais tu as une solution moins chimique à me soumettre, je suis preneuse !

Ah et comme je vais pas te laisser sur une note "moustachue" de moi, voilà à quoi je ressemble quand je sors de l'intimité de ma salle de bain, avec un make-up d’inspiration lagon de la Polynésie que je te montrerai de plus près dans mon prochain billet ;)


Des bisous ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !
SHARE:

mardi 19 août 2014

Make-up blue avec le Color-up Tasteful indigo. Daring game ? No, so easy !

Aujourd'hui je te montre le premier make-up que j'ai réalisé avec le Color-up "Tasteful indigo" de la collection Daring game de Kiko.

Si tu t'en souviens pas, j'ai fait un carnage sur ces jumbos quand la collection est sortie et je t'ai montré dans ce billet les couleurs qui m'avaient tapées dans l’œil.
J'avais également réalisé 2 make-up pour te montrer à quel point ils étaient beaux mais manquait encore à l'appel le Color-up Tasteful indigo et le Charming champagne.

C'était ma mission du jour, mais tu ne verras dans ce billet que le Tasteful indigo car la tête sans tête que je suis à juste oublier de se prendre en photo hier avec le Charming champagne...


Ça fait rien, d'ici à ce que je perde la boule j'aurai le temps de t'en referai un...quoique ^^


En attendant, voilà le bleu de la collection, enfin pas un bleu bleu mais plutôt un bleu tirant légèrement sur le mauve, ceux là aussi je les aime bien, ça tombe à pic ! 
Quoi c'est pareil pour toutes les couleurs ? oups


Le Tasteful indigo il a comme ses petits copains, une jolie couleur qui se pose avec une facilité enfantine et se travaille presque les yeux fermés et une texture très longue tenue en laquelle tu peux avoir confiance, même en muqueuse.


Pour ce make-up, j'ai opté pour du presque total look Color-up.
J'ai simplement ajouté des fards par-ci par-là pour donner de la profondeur et de l'intensité (parce que pour moi y en jamais assez) mais tu peux très bien faire sans et utiliser seulement le Color-up que tu pourras poser sur ta paupière mobile, juste estompé pour obtenir un léger dégradé et basta !

Mais si l'envie te prend de reproduire mon maquillage, le pas à pas est juste là ;)

Les yeux

La base Primer potion « Anti-aging » UD en base sur toute la paupière (aux doigts)
Le Paintpot « Painterly » Mac en base sur la paupière fixe (aux doigts)
Le fard « Brulé » Mac en touche lumière sous le sourcil (séphora21)
Le fard « Malt » Mac du creux jusqu’à la touche lumière (sigmaE40)
Le fard « Texture » Mac en creux large (séphora13)
Le Color-up «Tasteful indigo» Kiko sur la paupière mobile
Que je viens estomper dans le creux (RT shading brush)
Je pose une deuxième couche de Color-up pour avoir un peu plus d’intensité (on se refait pas !)
Le fard «Cork» Mac en creux large (Ecotools boule)
Le fard « Contrast » Mac en creux (ELF boule)
Que je viens bien fondre avec « Cork »
Je trace un liner bleu avec le Khôl Hypnôse 03 « Marine » Lancôme en ras de cil supérieur et en muqueuse supérieure
« Texture » en ras de cil inférieur (séphora22)
« Tasteful indigo » en muqueuse inférieure que je fais déborder sur mon ras de cil et que je viens estomper (real techniques pixel point)
Le Mascara Star volume Beauty Success (2 couches)


J’ai fait mes sourcils avec le Fluidline Brow "Dirty blonde" (séphora15) et le fard “Corduroy” de Mac (beauty success biseauté n°12)


J'ai aussi utilisé le duo de blush de la collection dans la teinte 01 "Desert sand and rose coral" que j'ai posé avec le pinceau vendu aussi dans cette édition limitée (un carnage j'ai fait je te dis :D).
Outre le packaging qui est franchement réussi, le duo de blush est bien équilibré, bien pigmenté, un joli produit.


Mon teint 

La Base Multi protection Nars sur tout le visage (aux doigts)
Le Stick correcteur vert Avène Couvrance sur les rougeurs (aux doigts)
Le Vibrancy eyes Mac sous les yeux (aux doigts)
Le Fond de teint Double wear light teinte 3.0 Estée Lauder (mac159)
Le Studio sculpt concealer Mac NW25 sur les imperfections et cernes (RT domed shadow brush)
Les Beiges Chanel teinte 40 sur tout le visage (RT powder blush)
Le Prolongwear bronzeur Mac « Nude on board » Mac EL* (real techniques multi task)
Le Duo de Blush 01 “Desert sand and rose coral” Kiko (Kiko face brush EL Daring game)
La Poudre matifiante Mac teinte medium dark sur la zone T (mac159)
La Diorskin Nude Tan light teinte 03 « Zenith » Dior en poudre de finition sur tout le visage (RT blush brush)

Sur mes lèvres j’ai posé le Prep and prime Lip Mac, le Vinyl gloss « Sleek magenta » de Kiko et le Lipglass « Rebel » de Mac


Non je me suis pas trompée, c'est bien le lipglass "Rebel" et pas le rouge à lèvres que j'ai !
Le rouge de Mac Rebel est un des must have de la marque et j'suis d'accord. En bon mouton et aussi parce que je le trouvais très beau je l'ai acheté mais après moult tentatives, je me suis rendue à l'évidence, c'est pas le genre de teinte qui me va !
Dans la foulée j'avais aussi pris le lipglass (mon deuxième prénom c'est pas raisonnable hein !) et bizarrement, celui-là je le gère beaucoup mieux...
Mais je l'aime associé à ce rose bien vif qu'est le "Sleek magenta" de Kiko sortie avec la collection limitée Fierce spirit.


Ce combo là je l'adore et c'est un peu la seule combinaison que j'ai trouvée pour porter ce fameux fushia pourtant si beau sur la plupart d'entre vous !
Sur moi j'ai un peu du mal quand même...tu me diras ce que t'en penses, je suis ridiculus ou bien ?

Des bisous ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !
SHARE:
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
© Pimpante et Rafraîchie !. All rights reserved.
Blogger templates by pipdig