jeudi 30 octobre 2014

Quand Kat Von D tatoue le Monarch sur mes yeux : the Art, simply...

Alors je t'avertis d'emblée, cette palette c'est juste une dinguerie sans nom, un coup de cœur absolu et ça concerne autant le packaging que ce qu'elle contient !


Le seul couac (il en faut toujours un quand on a sous la main un truc dément), c'est que par chez nous, ben y en a pas...soit tu as du bol et tu  passes par une âme charitable voyageuse que tu as dans tes connaissances qui aura pitié de toi, le problème étant que ce n'est pas si facile à trouver, soit tu passes par Shipito et là je te renvoie vers Fard à paupiette qui a très bien expliqué la chose <ICI> car moi je ne me suis pas encore lancée (le problème là tu vois c'est que si je commence, j'ai peur de plus pouvoir m'arrêter et ce sera clairement le début de la fin des haricots...) ou encore Amazon, Ebay.com et sur le site BCStore c'est peut-être plus facile !

Maintenant que tu es au courant du risque (de tomber en amour) d'aller plus avant dans la découverte d'un truc que tu risques de ne pouvoir trouver comme on achète une baguette, parlons de la merveille...

La palette Monarch de Kat Von D


Cette palette est la seule rescapée de ma Wishlist made in USA que j'avais confiée à ma belle-sœur lors de son voyage, le reste étant en rupture de stock là où elle a pu se rendre.
Si j'ai été un peu déceptionée de l'apprendre, quand j'ai eu la palette entre les mains, c’était oublié !


Kat Von D, pour ceux qui ne la connaissent pas est une tatoueuse américaine.
Je l'ai connu lorsqu'elle a débuté à la télé dans Miami Ink, une émission sur le tatouage (que j'adore, si je pouvais je serai tatouée bien plus!), elle a ensuite gagné en notoriété car son personnage est atypique, à eu sa propre émission (L.A. Ink).
J'aime beaucoup son univers, elle est en plus très talentueuse (j'ai rarement vu des portraits aussi ressemblants une fois tatoués) alors quand j'ai su qu’elle avait crée sa ligne de cosmétiques, j'ai attendu et n'ai pas été déçu de ce que j'ai vu !

Revenons-en à la palette...

Le packaging d'abord.
D'habitude je ne m'extasie pas longtemps devant les prouesses imaginatives que déploient les as du design, mais celle-là est différente parce qu'elle touche à un domaine que j'adore, le tatouage.
Le dessin qui se trouve sur la palette est clairement un truc que je pourrais avoir sur la peau !

Le papillon est splendide, bourré de détails comme les petites têtes de mort sur les ailes qu'on ne distingue que de près, le relief des ailes doré, les arabesques et ce magnifique dégradé de orange vers le noir rendent unique en son genre cette palette.


La palette est en carton bien costaud, c'est soigné, pas cheap du tout.

Sur l'arrière on retrouve entre autre encore un très beau rappel du Monarque ainsi que le nom des fards.
Tu trouveras peut-être ça pas pratique, devoir retourner la palette pour savoir de quel fard tu t'es servie mais moi je ne suis pas ennuyée.


A l’intérieur on trouve un grand miroir qui ne me sert strictement à rien, comme tous les autres d'ailleurs, mais ça fini le truc, c'est indéniable et surtout pratique pour qui en a l'utilité. 


On va passer aux choses très sérieuses, les fards !
Il y en 12 et comme tu peux le constater, on est dans le neutre (qui a dit pour une fois ?).
J'ai beaucoup hésité avec la Chrisalis, une palette bien plus colorée et tout aussi belle mais j'ai au final flanché pour les tons neutres de la Monarch, neutres mais pas dénués d'intérêt puisque plusieurs textures nous sont offertes et ce orange si attirant à clos le sujet !


On se rend bien compte des différents finis des fards sur la photo ci-dessus, on retrouve du mat, du pailleté et du métallique.
Kat Von D nous enjoint à choisir un des 3 highlighters pour s'en servir de base, chacun d'eux (se sont les 3 horizontaux situés en haut de la palette) ayant un fini différent (mat, métallique et pailleté) pour ensuite les travailler afin de transformer avec les 9 couleurs nos make-up, en référence à la transformation du monarque.
Mais bon, on fait bien comme on veut hein !


Les swatchs


Les swatchs sont réalisés sans base, en un seul passage et au soleil sans flash.

Les fards sont tous très bien pigmentés, hormis le mat Vanish qui est un peu en-dessous mais que l'on peut travailler sans aucune difficulté pour l'intensifier, ils réagissent super bien à l'estompage, se posent sans difficultés, c'est le bonheur !
Niveau tenue, c'est aussi un sans faute, bien que je ne puisse te garantir le même résultat que moi si tu n'utilises pas de base étant donné que j'en pose toujours une avant de me maquiller.
Par contre gare aux chutes ! Hormis les fards métalliques, ils sont poudreux...
Il faut prendre bien soin de retirer l'excédent de matière avant de te tartiner ou bien tu fais comme moi, tu y vas à la truelle et fais ton teint ensuite ;)

Il est possible de réaliser avec cette palette qui est vraiment complète une multitude de look, allant du plus charbonneux ou plus léger, en travaillant seulement les mats, ou en ajoutant un effet métallique qui renvoie la lumière comme je l'ai rarement vu, de quoi laisser aller ton imagination !

Je n'allais pas te laisser sans te montrer de quoi elle était capable, j'ai donc réalisé 2 make-up totalement différents pour te donner une idée de l'étendue de ses possibilités.

J'ai utilisé pour celui-ci :
Entomology en touche lumière sous le sourcil
Vanish en fard de transition du creux jusqu'à la touche lumière
Summerfly au coin interne
Wrath sur le reste de la paupière que j'ai étiré au-dessus du creux et en externe
Deadhead au coin externe que j'ai bien estompé
Par-dessus j'ai posé Papilio que j'ai dégradé vers Wrath
En creux fin j'ai posé Shadow box.
J'ai ensuite balayé Tiny death entre mon creux et la touche lumière pour apporter une touche légèrement pailletée.


Le rendu est de saison mais surtout, les fards n'ont pas du tout perdus en intensité lorsque je les ai travaillés !

Pour le second, j'ai utilisé :
Entomology en touche lumière sous le sourcil
Vanish du creux jusqu'à la touche lumière que j'ai bien intensifié dans mon creux
Killing jar sur les 2/3 de la paupière mobile
Disintegration sur le dernier tiers
Delaney en transition entre Killing jar et Disintegration

 

Les fards principaux de ce make-up sont tous métalliques, le rendu est dingue de lumière !

Avec ces 2 opposés en terme de rendu, tu peux bien te rendre compte de la multitude de possibilités qu'offre la Monarch palette, je déborde d'idées et ça c'est en général c'est très bon signe, le signe d'une palette bien pensée !

je t'en colle encore une au cas où tu n'aurais pas compris que j'adoooore le packaging :P
C'est une palette vraiment réussie, elle est polyvalente, originale tout en étant accessible aux adeptes du neutre comme aux autres, sa plus grande qualité selon moi est d'avoir combiné autant de textures, quelques couleurs fortes sans oublier les éternelles indispensables, le tout avec une pigmentation digne des plus grands en la matière et en mettant le paquet sur son design !
Kat Von D à tout pigé, mais venant d'une artiste comme elle, je ne suis pas étonnée !

La Monarch palette coûte 49 dollars sur Séphora.com et 59€ sur BCStore, au cas où...

Bon alors qu'en penses-tu ? C'est une palette qui pourrait te faire traverser un océan pour la conquérir ?

Bisous ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !
SHARE:

mardi 28 octobre 2014

Ink liner, l'eyeliner liquide mat de Make Up For Ever. J'aime !

En ce moment Make Up For Ever et moi, on est en phase !

Après le gros coup de cœur pour ses Artist shadow, la nouvelle version de leurs fards à paupières, voilà qu'en traînant devant le stand (non je n'étais pas entrain de choisir de nouvelles couleurs de ces superbes ombres :P), mon regard s'arrête sur une nouvelle gamme, les Black liners...

J'ai rapidement été subjuguée (non ce mot n'est pas trop fort pour moi et ma folie makeupesque) par l'Ink liner.


Le liner est moi, c'est une relation amour/haine. Enfin c'est moi parce que le liner lui, il s'en cogne pas possible.

Je l'aime parce qu'il ajoute de l'intensité, apporte de l'élégance et souligne le regard, achève et parfait n'importe quel maquillage.
Je le hais parce que pour obtenir cet intensité, cette élégance et cette perfection, il faut arriver à le tracer correctement !!!
Rien de pire qu'un trait qui bave, tremblotant ou déséquilibré et j'en passe parce qu'on pourrait y passer la nuit tellement j'ai du vécu à ce niveau et encore je t'ai même pas parlé de la virgule, le pire étant qu'on doivent le faire 2 fois...


Bref, tout ça pour te dire que je suis une quiche du liner, mais une quiche entêtée qui ne peut pas se passer d'un trait de liner dans ses make-up (si en fait mais c'est super rare) et qui au bout d'une longue quête a réussi avec les outils qui lui conviennent et moult arrêts respiratoires, à dessiner un trait de liner pas parfait, mais potable !


Mes bons outils, un gel liner et un pinceau à lèvres de Séphora (qui n'existe plus d'ailleurs #laloose), voilà avec quoi j'ai tant bien que mal dompté la technique parce qu'avec les autres textures, leurs conditionnements et leurs mines toujours plus inventives, j'ai toujours fait chou blanc, même en arrêtant de respirer 10 minutes et en invoquant la déesse du make-up...


Le problème c'est qu'avec la texture gel, je n'ai pas réussi à trouver de noir qui soit mat.
Je pensais que oui avec le Perversion d'Urban Decay mais lorsque j'ai testé l'Ink liner de MUFE et que je l'ai comparé au Perversion, ben on était bien un cran encore au-dessus niveau matification, mais pas que !



Pas que, car lorsque j'ai swatché l'Ink liner j'ai pu imaginé qu'un trait ultra net serait déposé sur mes paupières car sa mine est souple sans l'être trop et dépose la juste dose de produit qui a glissée telle Surya Bonaly s'élançant sur la glace sur ma main, avec délicatesse et grâce :D, à moi enfin les traits de liner graphique !


Pour ne rien gâcher, l'embout est pratique à prendre en main car il est assez court et je peux approcher mes doigts de la mine suffisamment près pour espérer réussir à être précise (ça c'est l'expérience qui me le fait dire, l'expérience de mes catas hein, si mes doigts sont loin, la précision l'est aussi :P).


C'est donc pleine d'espoir que je suis rentrée chez moi, me voyant arborer des yeux de biche d'un noir intense et mat avec un virgule bien nette, que j'aurai bien évidemment tracé les yeux fermés et que, toi là, maintenant tu te demandes si je me suis encore fourvoyée ou non !

Et ben....NON et...oui.

Alors non, je ne me suis pas gourée sur le fait que ce l'Ink liner est intensément noir sans avoir à repasser plusieurs fois pour y accéder.
Que sa texture extra mate ne marque pas les plis et replis et repliplis de ma paupière (ben oui j'en ai un wagon moi), le trait est donc bien net.
Que sa tenue qui n'est pas waterproof mais longue tenue et qu'il ne bouge pas d'un millimètre.
Je ne me suis pas trompée non plus sur sa facilité de prise en main, je ne tremble pas, le tracé est précis, il glisse sur ma paupière.
Il faut quand même faire attention de ne pas exercer une trop forte pression sur la mine car si ton intention était d'avoir un tracé fin, ce sera loupé, par contre si c'est ce que tu voulais, ça marche à la perfection !

Et voilà de quoi il a l'air une fois posé


Et moi j'aime, j'aime vraiment !
Il coûte 21€ et on le trouve chez Séphora pour celles qui vivent dans les grottes villes qui ont le culot de ne pas compter de boutique MUFE parmi leurs commerces, ce qui le place en comptant sur un 20 voire 25% soyons fous dans la gamme de prix des L'Oréal et compagnies, sauf que là, c'est du Make Up For Ever quoi.

Alors voilà, Make Up For Ever et moi, je crois qu'on s'est bien trouvés et même si lui s'en tamponne autant que peut le faire le liner (si tu sais pas de quoi je te papote c'est que tu viens de lire cet article en diagonale...pas bien), moi pas !

Ah et si tu attends encore que je te dise pourquoi je n'en suis pas totalement satisfaite, c'est simplement qu'il a eu l'audace de ne pas me faire des yeux de biche les yeux fermés, c'est quand même un point de problétitude qui me cause tracas :P :P :P

Bye, bye ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !
SHARE:

dimanche 26 octobre 2014

[Tuto make-up] Back to basics : Yeux soft et lumineux, lèvres rouges façon Mia !

Un retour à mes premiers amours ce soir, avec un tuto make-up réalisé uniquement avec la Naked d'Urban Decay, la number one.

Lorsque je souhaite réaliser quelques choses de light, c'est elle que je prends.
Envie d'un maquillage neutre mais présent, au dégradé parfait, c'est encore elle qui à mes faveurs puisque les tons qui la composent se mêlent et s'entremêlent à la perfection.
Quand je veux un smoky intense de soirée, c'est très souvent elle et son superbe Gun metal que j'utilise.
Lorsque je veux mettre un rouge à lèvres rouge, c'est encore elle qui illumine mes yeux, tout en délicatesse.

C'est cette option que j'ai souhaitée pour ce make-up.
Avoir un rendu lumineux sans pour autant en faire des tonnes puisque mon rouge à lèvres allait sans charger :P
J'ai donc choisi des couleurs irisées que j'ai travaillées avec des pinceaux qui ont diffusés la matière au lieu de la concentrer afin d’obtenir le résultat dont j'avais envie !


Quoi de mieux que de retrouver ses basiques, une palette que tu connais par cœur, pour arriver à ses fins ? 
Ben rien, j'ai naturellement opté pour la Naked 1 d'Urban Decay, parce qu'elle est parfaite pour élaborer des make-up neutres ou naturels mais pas sans intérêt, loin de là !


C'est le genre de palette complète qui, en admettant que l'on choisisse ses fards les yeux fermés, donnera toujours un résultat réussi !


On y va pour le tuto photo ;)


le teint

La Base Multi protection Nars sur tout le visage (aux doigts)
Le Stick correcteur vert Avène Couvrance sur les rougeurs (aux doigts)
Le Vibrancy eyes Mac sous les yeux (aux doigts)
Le Fond de teint Double wear light teinte 3.0 Estée Lauder (mac159)
Le Studio sculpt concealer Mac NW25 sur les imperfections et cernes (RT domed shadow brush)
Les Beiges Chanel teinte 40 sur tout le visage (RT powder blush)
Le Prolongwear bronzeur Mac « Nude on board » Mac EL* (real techniques multi task)
Le blush "The Perfect cheek" Mac (ELF complexion brush)
La Poudre matifiante Mac teinte medium dark sur la zone T (mac159)
La Diorskin Nude Tan light teinte 03 « Zenith » Dior en poudre de finition sur tout le visage (RT blush brush)

Sur mes lèvres j’ai posé le Prep and prime Lip Mac et Lipstick Revolution "Mrs Mia Wallace" d'Urban Decay

Une vraie bombe ce rouge à lèvres !
Comme je l'ai eu mauvaise quand il a disparu de mon écran radar du site de Séphora...
Je suis allée exprès dans un autre Séphora (que mon antre habituel de d'habitude car je savais qu'il n'y en avait plus) pour voir si jamais je n'avais pas un coup de bol et bingo ! Il en restait 2, à moi Mia :P

La couleur est dingue, puissante mais pas importable, avec une tenue de dingue (je crois que j'abuse de dingue mais ça fait rien :P) ! 
Je savais que Mia est moi on pouvait pas être incompatible, je l'avais senti...

Le look final



Alors voilà c'est fini, j'espère que ce tuto make-up (qui se trouve être un peu plus soft que mes derniers du moment) t'as plu ?
En ce qui me concerne, c'est typiquement ce genre de maquillage vers lequel je penche lorsque l'envie de rouge sur mes lèvres se pointe !

Est ce que c'est ton cas aussi ? Tu as une palette vers laquelle tu peux aller les yeux fermés ?

Des bisous ;)
Rendez-vous sur Hellocoton !
SHARE:
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
© Pimpante et Rafraîchie !. All rights reserved.
Blogger templates by pipdig