jeudi 30 avril 2015

Gorgeous gold, ouais...et pas qu'un peu !

Je te parle très régulièrement de fard à paupière par ici.
Source inépuisable de combinaison et d'association, j'en suis totalement addict !
En vrai passionnée, ils occupent mes pensées et attisent ma convoitise dès lors qu'une couleur ou une texture me semble originale ou que l'un de ses atouts fassent chavirer mon cœur de junkie !

Si j'ai une forte tendance à m'extasier facilement devant les nouveautés en la matière, comme en ce moment sur les Eye tint d'Armani (pour ne citer qu'eux hein), j'ai dans mes tiroirs des petites pépites qui m'attendent sagement et devant lesquelles je me pâme encore et toujours dès que je les ressort.

Mac est une marque réputée dans les cosmétiques depuis quelques années. Je m'y suis intéressée très rapidement lorsque j'ai commencé à me maquiller, car encensée par les nanas que je suivais ! #moutonunjour...

J'ai commencé par 4 fards, j'ai adoré. Depuis ces dernières années, j'ai constitué ma collection de fards Mac, que je continue à agrémenter au grès de mes humeurs et envies de l'instant et même si j'en possède un bon nombre, je suis loin d'en avoir terminé !
Il y a un choix de fard énorme dans la gamme permanente et comme si ce n'était pas assez, les éditions limitées viennent agrandir la famille très régulièrement.

La majorité d'entre eux sont excellents, certains sont un peu en-dessous, mais il y en a aucun dans mon tiroir, que je pourrai qualifier de mauvais.
Et puis il y a ceux qui surpassent les excellents, ceux pour lesquels je n’hésiterai pas à acheter leur double s'il venait à mes oreilles qu'ils allaient être discontinués...

Aujourd'hui, c'est l'un d'entre eux que je vais te montrer, un fard complexe, lumineux, sans chute, facile à poser et à travailler, qui se prête à des tas de combinaison, qui se suffit aussi à lui même et pour lequel je lâche un "putain mais que t'es beau " à chaque fois que je le pose sur moi, Gorgeous gold.


SHARE:

mardi 28 avril 2015

Mon premier swap, plus dingue que dingue !!!

S'il y a bien un truc que je ne m'attendais pas à faire un jour, c'est bien un swap !
Pas que je ne trouve pas l'idée extra, c'est même tout le contraire, mais en fille trop sûre de moi je ne pensais pas que quelqu'un ait à ce point envie de me connaitre mieux, au travers d'un swap !

Parce que bon, clairement, au-delà du pur bonheur de découvrir des tas et des tas de paquets dans une énorme boîte, le swap c'est d’abord et avant tout, pour moi, une belle aventure humaine...et c'est bien de cette façon que j'espérais un jour, vivre cette expérience.

J'avais "repéré" Sarah, alias Mitaine, son franc parler et son millième degré, en lisant ses commentaires laissés sur d'autres blogs (oui j'avoue, je lis les commentaires des autres :P) et ses billets, et ça me plaisaient vachement.

Un jour, je reçois un mail bourré de compliments, à en garder le rouge pivoine sur ma tronche la journée entière et où Sarah me demande si je veux bien swaper avec elle !!!
Et comment que je veux swaper avec Sarah !

Je n’aurai jamais eu le "cran" moi (#modegrossetimide) et je suis ravie que Sarah se soit jetée à l'eau ;)

Un budget conséquent fixé (qu'on a évidemment elle et moi pulvérisé), un long délai prévu vu l'ampleur du swap et là a commencé le début d'une chouette histoire, à coup de millier de mails, de textos et appels, on s'est découverte et on a pu vraiment cerner ce que l'une et l'autre souhaitaient !

Mais surtout, j'ai rencontré (pas physiquement mais je m'en fous, Sarah est bien réelle et ses centaines de mails à l'heure aussi :P) et découvert une personne que j'apprécie vraiment et avec qui je papote de tout et de rien, avec beaucoup de plaisir, même si elle a la sale habitude de me faire marcher dès que l'occasion se présente ! #sarahdémoniaque :P

Sarah et moi avions des attentes différentes pour ce swap.
Au départ, nous avions rempli un questionnaire et j'ai eu quasi carte blanche pour le choix des produits...sauf que carte blanche, c'est carrément l'enfer ! 
Une fois bien embourbée dans mes listes sans queue ni tête, j'ai demandé à Sarah d'être plus précise et j'ai enfin pu partir à la recherche de ses précieux, que tu peux aller voir juste <ICI>

Quant à moi, j'avais envie de découvrir des produits et des marques, de soin ou de make-up, vers lesquels je ne vais pas spontanément et parce que je suis accro au maquillage et que je n'ai plus un radis ensuite pour en acheter et avec une tendance naturelle/bio, ceci n'étant pas un critère obligatoire.
C'était vraiment l'occasion ou jamais !

Et le moins qu'on puisse dire, c'est que j'ai été servie, bien plus que ce que j'espérais et que je vais pouvoir découvrir tout ça !!!

SHARE:

lundi 27 avril 2015

Porter un fard pailleté en journée avec Moonspoon d'Urban Decay [Tuto vidéo]

Qui peut résister aux paillettes ?!
En tous cas pas moi, c'est clair ;)

Urban Decay sait faire de beaux fards, colorés, pigmentés, à la tenue exemplaire.
Mais Urban Decay sait aussi faire des beaux fards, colorés, pigmentés, à la tenue exemplaire et pailletés !!!

Et là, moi je bave fonds graaavveeeeeeeee

Les Moondust d'Urban Decay, se sont des couleurs intenses et sophistiquées et des paillettes, des paillettes, des paillettes !
Les paupières se parent de lumière instantanément, un vrai bonheur pour les accros comme moi :D

Récemment, la marque a ajouté de nouvelles teintes à sa gamme déjà bien fournie et j'ai fondu pour deux d'entre elles, Moonspoon et Solstice (dont je ne manquerai pas de te papoter, compte sur moi :D).

C'est aujourd'hui Moonspoon que tu as déjà pu voir dans mon haul de printemps, que j'ai choisi de te montrer, mais en te proposant une version où je vais mettre le côté bling bling en veille (tant que faire ce peux hein), au profit de sa sublime couleur.

Moonspoon est fard gris taupé, aux paillettes argentés et s'il est très facile de devenir la reine du disco pour des fiestas de fifou avec, c'est moins facile de le porter en journée :D
Le problème, c'est que moi, je suis pas une reine du disco et je porte mes fards en journée puisque la vieille dort la nuit je sors peu...
Du coup, même si je n'ai aucun problème pour mes coller des paillettes en journée, j'ai cherché comment dompter ce type de fard afin de les "assagir", histoire que tu puisses aussi t'en servir, autrement que lors de tes folles soirées :P


SHARE:

jeudi 23 avril 2015

Belladonna 2. She's the prettiest pinky-red you’ll ever put your lips on.

Aujourd'hui je joue à la girouette.
Parce qu'aujourd'hui, je vais te parler d'un rouge à lèvres que je devrais détester !
Je le devrais, parce que c'est un rouge mat, plus mat que ça tu meurs même...
Et si tu me suis un peu, tu sais que je N'AIME PAS LA TEXTURE MATTE, parce qu'elle ratatine mes lèvres déjà fines.

Mais y faut bien toujours une exception hein, et moi là, je vais la faire, cette exception, avec Belladonna 2 de Melt Cosmetics.


SHARE:

mardi 21 avril 2015

Je joue à la sorcière avec l'Élixir du marabout de Garancia !

Il y a deux ans, j'avais une peau de merdasse, avec des imperfections, cadeau de mon acné mature, accompagnées de ridules légères, cadeau de mes 37 ans (à l'époque)... #joieetbonheur

Un jour, je tombe sur une vidéo des favoris de Et pourquoi pas Coline et là, j'entrevois la possibilité de pouvoir lutter sur les deux fronts en même temps !

Ce produit, c'est l’Élixir du marabout de Garancia, que j'ai couru acheté et qui ne m'a plus quitté depuis...


SHARE:

dimanche 19 avril 2015

Make-up léger avec Flamingo pink de Kiko (+débarquement sur YouTube !)

La suite (logique ?) de mes trépidantes aventures bloguesques passionnantes et passionnées, débarque sur YouTube ;)

Soufflée par plusieurs d'entre vous, qui souhaitaient voir comment je m'y prenais pour réaliser mes make-up, l'idée d'ouvrir la chaîne de Pimpante et Rafraîchie a germée lentement !
Un appareil photo plus tard, des semaines d'essais et d'énormes progrès à faire, me voilà !

C'est sans aucune prétention et avec énormément un peu de maladresse que je débarque pour te montrer que se maquiller, c'est vraiment pas sorcier et que si je peux le faire, ben tout le monde le peut ;)

Tu pourras y voir les gestes que je pratique pour parvenir au résultat que tu trouveras toujours évidemment sur le blog, le tout avec mon blabla (des plus intéressant hein c'est évident, mais à haute voix c'te fois :P) et sans prise de tête !
Oui, parce que autant dans mes billets t'as peut-être pu entrapercevoir que je suis pas des plus maniérée, autant en vidéo, t'en auras carrément le cœur net :D

Je suis restée moi (j'ai bien essayé pourtant de pas mettre mon bandeau hein, entre autre !), l'important je pense, étant que tu puisses voir la façon dont je m'y prends ;)

Pour une première, évidement c'est très loin d'être comme je le souhaite, de nombreuses améliorations sont à prévoir (la lumière en priorité, zoomer un peu plus dans la mesure du possible, te montrer les trucs dont je me sers, prendre un grand miroir, ça évitera le loupage de sourcil :D et j'en passe) , mais y faut bien commencer quelque part :P

La vidéo est vraiment longue car outre le blabla sans queue ni tête du début, j'ai voulu faire la totale avec les yeux et le teint...
Les prochaines ne concerneront que soit l'un, soit l'autre selon le sujet, ça devrait aller plus vite enfin j'espère !

Pour me rejoindre là-bas, c'est par ici Les tutos de Pimpante et Rafraîchie !

Pour cette première fois donc, j'ai eu envie de te montrer un autre Water eyeshadow de Kiko, le Flamingo pink, très proche de Grapefruit pink que je t'ai montré <ICI> il y a peu, que j'ai boosté avec un des plus jolis fards de Mac, Gorgeous gold, en réalisant un maquillage très léger et rapide, tout à fait de saison !


SHARE:

jeudi 16 avril 2015

Rose indien, 100 % Kajal Intense d'Yves Rocher : y avait de l'idée...

Un jour de flânerie dans la rue fantômatique commerçante de ma ville, y a de ça un bon moment, mes yeux se sont posés sur la très jolie présentation des Kajals intenses d'Yves Rocher.

Comme j'avais pas plus à faire que ça (et surtout que j'ai pas pu m'en empêcher !), j'ai poussé la porte du magasin...
Devant moi se trouvait le stand dédié à ces nouveautés, pointant fièrement, ne donnant qu'une envie, les essayer !

Les six teintes composant la gamme (dont un noir), étaient toutes plus jolies, les unes que les autres.
Le bleu indigo, le vert de cobalt, le rose indien, le terre de sienne, et feuille d'or sont toutes de très belles couleurs et j'ai eu beaucoup de mal à choisir celle, qui débarquerait dans ma salle de bain !

Par élimination et surtout parce que je recherche très souvent l'originalité dans mes produits yeux, j'ai choisi la seule qui m’intriguait réellement et qui titillait mon irrépressible envie de me la coller sur les yeux, Rose indien.

SHARE:

mardi 14 avril 2015

Ursa Major. Nars

Si tu viens un peu par ici lire mes tribulations makeupesques, c'est que tu es au moins un tantinet intéressé par la chose et que tu n'as pas pu vraiment passer à côté de la palette qui a occupé mes pensées (et pas que les miennes hein) un sacré bout de temps, la Dual-Intensity de Nars !

Très vite disparue du site de la marque et de celui de Sephora, on peut encore la trouver dans certains de leurs magasins, ainsi que sur Le bon marché et même d'occas sur Beauté Fûtée par exemple.

Pourquoi je te dis ça, parce que si tu étais intéressée par ces fards, vendus en mono un rein et une partie du foie (ouais moi je peux, je picole pas :P), te dégoter la Dual-Intensity c'est l'affaire à faire...55€/8 fards contre 27€/1 fard ^^
Alors oui la quantité est moindre, mais on va pas se mentir, on les aura pas terminés demain !

Et puis si jamais on arrive au bout un jour, on pourra toujours se les acheter à l'unité puisque tous les fards contenus dans la palette existent en mono...enfin tous, sauf un...oh la transition de malade que je t'ai pondu là :D
Ursa major, le seul fard exclusif de la palette Dual-Intensity !

Mais pourquoi avoir pondu un fard comme ça là, juste pour la palette ?
Ben j'ai cogité et je suis arrivée à deux conclusions (et ouais voilà le genre de sujet profond sur le lequel je planche à mort ^^ )
La première, c'est que pour harmoniser correctement les teintes de la palette, il fallait un marron...
La seconde (qui me semble aussi la plus vraisemblable pour les pompeurs de fric marques, c'est d'attiser notre curiosité et nous pousser à l'achat !
Ben oui tu comprends, avoir une teinte en édition limitée, ça force un peu plus l'envie, pour les faibles consommatrices, dont je fais évidemment partie :P

Alors bon, que ce soit pour l'une, pour l'autre ou pour une toute autre raison, au final je m'en fous, la palette je la voulais absolument, teinte exclusive à l'intérieur ou pas ! :D

Mais quand même, il a fallu que je me rende vite compte par moi-même si Ursa major était un fard qui méritait sa place au milieu de tous ces jolies merveilles...(tu vois comme je cogite  hein ? :P).

S'il y a une couleur qui ne trouve que moyennement grâce à mes yeux d'habitude, c'est le marron...
Enfin je veux dire, j'aime le marron (j'aime toutes les couleurs d't'façon ^^), mais je suis toujours à la recherche du marron qui une fois posé, saura m'éblouir de sa lumière au lieu de s’éteindre piteusement, comme le font la plupart !
Ursa major a quasiment réussi cet exploit ! (Quasiment, parce que j'ai quand même eu recours à un subterfuge pour lui donner plus d'éclat...)


SHARE:

dimanche 12 avril 2015

Dark night waterl-oops dupe t'il Rebel ?

Rebel est à mon avis le rouge à lèvres le plus connu de Mac.

Sa couleur est à l'origine de sa notoriété et j'y ai, il y a bien longtemps succombé...

Oui mais voilà, Rebel ne me va pas.

Il me jaunit les dents, renforce la finesse de mes lèvres et le combo dents jaunes/lèvres fines, c'est tout sauf magnifaiiique ma chérie ! C'est plutôt, ahhhhlalaaaa ça va pas du tout ça...faut que j'arrête de regarder Christina moi ^^
N'aimant pas du tout son rendu sur moi, je m'en suis débarrassée assez vite, y a de ça un bon moment.

En bonne tête dure, j'ai essayé récemment de retenter l'expérience Rebel, non rassures-toi je suis pas chtarbée suffisamment pour m'en recoller 19€ en le rachetant mais un dimanche matin,en regardant les swatchs des autres Hydra renew de Rimmel dont je t'ai fait l'apologie avec Glam plum fulham, je suis tombée sur un semblant de dupe avec le Dark night waterl-oops (c'est pas un nom de dingue ça ?!), vachement moins cher., top pour vérifier si par hasard, ça me plairait mieux ^^

Par chance (ou pas), il se trouve que mon hyper avait cette teinte (et oui tu peux me traiter de folle puisque je suis sortie exprès de chez moi un dimanche matin pour aller voir si mon magasin l'avait ^^) #addictunjourfolledinguetoujours

Alors oui je l'ai trouvé, mais ce qui devait arriver arriva, il ressemble vraiment à Rebel, et il me va donc toujours pas ^^ (en même temps on pouvait s'en douter!)

Me voilà donc avec un dupe de Rebel, que je porterai jamais...mais pour me donner l'impression de ne pas avoir fait un achat totalement inutile même si c'est le cas, j'ai été tapé le Rebel de ma belle-sœur pour t'en faire un comparatif et voir si il est réellement (ir)remplaçable ! #mabontémeperdra


SHARE:

jeudi 9 avril 2015

Looking good, une bombe de liner signée Mac

Lors de ma dernière virée shopping, dont je t'ai présenté ici l'étendue des dégâts, j'espérais très fortement qu'un produit sur lequel j'avais complètement craqué sur le net, soit à la hauteur de mes espérances, in real life ^^
Ce n'est clairement pas pour le produit en lui même que j'ai flashé, mais pour sa couleur peu courante au sein de cette gamme.

Oui parce que, je n'ai jamais trop vu de teinte comme celle-ci, en liner crème...

SHARE:

mardi 7 avril 2015

Grapefruit Pink, quand Kiko rivalise avec Nars

Ces temps-ci je fais de très belles découvertes en terme de fards à paupières, j'en fais pleins d'autres aussi ailleurs mais ce soir on cause fard à paupières !

Il y a eu Melt Cosmetics et ses fards démentiels dont je n'ai pour le moment que très peu exploité leurs couleurs et potentiels.
Il y a eu Gregory Ferrié Paris et ses deux palettes qui pour un prix raisonnable offrent de belles couleurs et permettent d'obtenir un résultat naturel ou sophistiqué.
Et dernièrement, j'ai enfin pu faire la connaissance de Lime crime, avec la Venus palette (dont je ne t'ai pas encore parlée).
Ajoutes à ça deux des nouvelles teintes des fards Moondust d'Urban Decay et je suis au taquet niveau nouveauté !

Oui mais voilà, au milieu de cette vague de renouveau, il y a quand même (et encore heureux), pas de mal "d'anciens" dans ma collection, pour lesquels je prends toujours autant de plaisir à ressortir pour me les tartiner joyeusement sur les yeux :D
Parmi eux, il y a par exemple les Water Eyeshadow de Kiko.

Si je devais les comparer avec des fards fonctionnant sur le même principe et s'approchant du rendu des Water Eyeshadow, je penserai immédiatement aux Dual Intensity de Nars !
La différence résidant majoritairement sur l'originalité des teintes des Dual-Intensity et surtout sur le prix, trois fois plus élevés que les fards de Kiko...
Car pour le reste, et bien Kiko n'a pas à rougir, ses Water Eyeshadow soutiennent vachement bien la comparaison !

Ils existent en 27 couleurs sur le site, ce qui laisse un large choix pour se faire à plaisir à moindre coût, puisqu'ils coûtent 8.90€ et sont régulièrement en promotion.
Pour ma part, j'en possède trois, Flamingo Pink, un rose aux reflets d'or, Eggplant purple qui est un violet bien sombre comme je les aime (en même temps quelles couleurs je n'aime pas ?!) et qui permet de réaliser par exemple des smokys intenses mais colorés et Grapefruit Pink, assez proche de Flamingo Pink, mais sur une tonalité différente.


SHARE:

jeudi 2 avril 2015

Jean, mon nouveau Rouge Coco signé Chanel [revue]

J'attendais impatiemment la sortie des nouveaux Rouge Coco de Chanel.
Etant déjà fan de cette gamme de rouges crémeux, j'avais hâte de voir ce que la nouvelle formulation allait apporter comme lot de nouveauté.


SHARE:
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
© Pimpante et Rafraîchie !. All rights reserved.
Blogger templates by pipdig